Camden Town

L’endroit sans doute le plus atypique de Londres

Ici,le visiteur débarque dans un monde qui tient plus de la planète Tatooine de Star Wars que de Londres. Dès la sortie de la station de métro Camden Town on est happé par l’atmosphère décalée de l’endroit.

Les échoppes, plus incroyables les unes que les autres, s’alignent tout au long de Camden High street. Les enseignes parlent d’elles-mêmes : « Tatoos, Evil from the Needle – Scorpion – Rebelstate clothing – Max Orient, buffet restaurant – Gifts and souvenirs – …

Nous déambulons entre les smokings à paillettes, les kilts en tulle, les fresques hard rock country raiders, les tenues gothiques, …

Un peu comme nous l’avions déjà ressenti en Inde, « nos yeux » ne savent pas où « donner de la tête ». Le décor dans lequel nous évoluons semble s’inspirer d’une toile de Jérôme Bosh.
Ici rien n’étonne personne. L’excentricité côtoie le « vintage », ce qui donne à l’endroit un petit air « Blade Runner » assez décoiffant. La frontière entre humains, androïdes et mannequins s’estompe.
Camden Town est un concentré de plusieurs marchés.
Inverness street market, près de la station de métro, est spécialisé dans les fripes et les babioles-souvenirs.
Non loin de là, The Camden market, avec sa grande enseigne verte, est un marché en plein air. Fringues, tee-shirts et chaussures y sont à l’honneur.
Camden Lock market, sur Chalk Farm Road est sans doute le plus intéressant. Mélange hétéroclite de magasins et d’échoppes qui exposent toutes les tenues que l’esprit humain a pu imaginer.

Sorte de caverne d’Ali Baba dans laquelle on aurait entreposé pêle-mêle tenues gothiques, ethniques, excentriques, punk, rock, des antiquités et des stands de nourriture. Car Camden Lock market, c’est aussi le carrefour de la bouffe cosmopolite. Plats asiatiques, italiens, arabes, mexicains, indiens, déversent leurs effluves dans les allées.
The Stables market, situé dans d’anciennes écuries recyclées en boutiques, est le recoin des antiquités et le domaine des chineurs en quête d’une vieille machine à coudre ou d’une valise vintage.

Incontournables Camden Town

Cyberdog shop

Techno à gogo, pour les gagas du fluo. Pour les amateurs de tenues flashy. Certains tee-shirts ont des éléments lumineux qui réagissent aux sons. L’ambiance colle tellement aux tenues qu’il est difficile de résister à un achat… histoire de s’offrir un nouveau look… Encore faut-il trouver une bonne occasion pour se lancer.
Pour plus d’infos, cliquez sur l’image.

Cyberdog shop

shaka Zulu restaurant

Shaka Zulu est le plus grand restaurant sud africain. Inauguré en 2010, sa carte propose un éventail de « barbecue and grill » qui sont des traditions culinaires dans la région. Pour les connaisseurs, on peut y déguster le fameux biltong (viande séchée). Pour plus d’infos concernant la carte cliquez sur la photo ci-dessous.

plat zulu

Gilgamesh

Dans le capharnaüm de Camden Lock, un établissement propose une réplique, un peu tape à l’oeil, il est vrai, d’un palais babylonien. Mais cela cadre assez bien avec l’ambiance générale.
Le restaurant Gilgamesh possède un plafond de plus de 12 mètres de hauteur. Le toit est complètement rétractable. Le bar en lapis-lazuli est réputé être le plus long du monde. La carte propose des sashimi, sushi, dim sum, ainsi qu’une série de plats thaïs.
Pour accompagner le repas on peut déguster une trentaine de sakés différents… et si tous ces excès de boissons vous conduisent aux toilettes, préparez-vous à vous soulager dans un décor royal.

Pour plus d’infos, cliquez

Les incontournables