Comment s'y rendre?

123 kilomètres séparent Londres de Stonehenge, si vous êtes un oiseau. Dans les autres cas le trajet est plus long.
Par la route, via la M3, il faudra parcourir quelque 142 kilomètres pour atteindre Stonehenge, ce qui prendra environ 1h45 à 2 heures.
Comme nous sommes des « slow traveller’s », nous avons préféré passer quelques jours dans la région du Somerset et prendre nos quartiers dans la délicieuse ville de Bath où vécu la célèbre romancière Jane Austin.
Un service de bus régulier opère entre Londres Victoria coach station et la ville de Bath. Il faut compter 3 heures de route pour parcourir les 180 kilomètres.
Le train est une option plus rapide, mais plus chère. Il faut en moyenne 100 minutes pour joindre les deux villes.

Outre que la ville soit répertoriée au Patrimoine mondial par l’UNESCO, pour ses bains romains et son architecture, Bath est un excellent tremplin pour visiter Stonehenge. La ville n’est situé qu’à 59 kilomètres du site archéologique. Qui plus est, elle possède un office du tourisme bien documenté et efficace qui renseigne des organisateurs de tours. Notre choix s’est porté sur l’agence Scarper Tours dont les bus (voir ci-contre) partent quotidiennement de Terrace Walk, dans le centre ville.

Scarper Tour

Centre d'information touristique de Bath

Visitor center

Situé à deux kilomètres du site préhistorique, le « Visitor Center », inauguré en 2014, canalise le million de visiteurs qui se rend chaque année à Stonehenge. Le centre abrite: un vaste parking en plein air qui peut accueillir 500 véhicules et 30 autocars, un café, une boutique à souvenirs, des salles d’exposition et des toilettes (toujours bon savoir, car le site est isolé dans la plaine de Salisbury).

A partir de là, il existe deux possibilités pour se rendre aux cercles de pierres. Soit emprunter l’une des navettes comprises dans le ticket d’entrée, qui relient le « Visitor Center » au site archéologique, soit marcher le long du chemin qui y mène.
Ci-contre: tickets d’accès au site archéologique de Stonehenge.
Stonehenge

Stonehenge

Autant regarder le passé

Les informations sur Stonehenge se bousculent comme les flocons de neige artificielle dans la boule. Elles se mélangent, forment un « cloud », puis retombent en tapis nébuleux recouvrant la réalité du terrain. Jamais sujet ne fut autant livré à la spéculation intellectuelle et historique. Les « je pense que », « tout porte à croire », « on peut supposer », « il est probable » sont légions. Les hypothèses fusent, les tentatives d’explications se figent en théories. On pèse, on sous-pèse, on suppose, on suppute, mais, en tout état de cause, on patauge. Les déclarations se superposent comme des tranches de lasagne sans toutefois se confirmer. Mais il ne faut jeter la pierre à personne. D’autant qu’en l’occurrence, la pierre peut peser jusqu’à 50 tonnes. L’absence de témoignages écrits de l’époque de sa construction livre le site archéologique à l’interprétation du moindre indice. La tentation est grande de laisser libre cours à son imagination devant un monument aussi imposant.
Stonehenge
Quoi qu’il en soit, la construction du site se serait étalée sur plusieurs siècles. Grâce aux techniques de datation, on a pu déterminer que le monument aurait été construit en quatre étapes entre 3100 et 1600 avant J.-C.
Au moment où débute la construction de Stonehenge, vers 3100 avant J.-C…

En Egypte, le roi Narmer unifie le pays.
En en Mésopotamie, des douzaines de cités de plus de 10 000 habitants occupent déjà la région de Sumer.

Stonehenge

Photo: Paul Grover/The Telegraph
Le site préhistorique de Stonehenge est constitué de deux sortes de pierres:
-Des pierres bleues de Pembroke.
-Des blocs de grès Sarsen du Wiltshire.

Bien que l’on ne connaisse pas l’utilisation originelle du monument, il est certain que les blocs ont été dressés en suivant des alignements qui prennent en compte le lever et le coucher du soleil aux solstices.
Aujourd’hui encore de nombreuses personnes s’y rassemblent pour célébrer le solstice d’été, entre le 20 et 22 juin, le jour où l’ensoleillement est le plus long de l’année et le solstice d’hiver, entre le 20 et 22 décembre, le jour où l’ensoleillement est le plus court de l’année.

Ci-contre et ci-dessous:
Le 21 juin 2016, lever du soleil à 4h52. On dénombrait 12000 participants pour assister à l’événement.

Stonehenge

stonehenge

Stonehenge

English Heritage

Le site de « English Heritage ».
Pour atteindre le site, cliquez sur le logo.
English Heritage

English Heritage propose un plan du site de Stonehenge. Cliquez sur le logo ci-dessus pour l’afficher en format pdf.
UNESCO logo

Le site de l’UNESCO.
Cliquez sur l’image.
Dinisoria

Stonehenge. Une Enigme résolue ?
Cliquez sur l’image